Poursuivez, en une cinquantaine de lignes, le récit de l’extrait du Vicomte de Bragelonne (texte D) : une fois dans sa cellule, l’homme au masque de fer se remémore les circonstances malheureuses qui l’ont conduit en prison et exprime avec amertume sa désolation.

Votre texte reprendra certaines caractéristiques du texte d’Alexandre Dumas.

 

► Pour ce sujet, plusieurs éléments étaient à prendre en compte et les critères à respecter en découlaient.

            Poursuivez, en une cinquantaine de lignes, le récit de l’extrait du Vicomte de Bragelonne (texte D) : une fois dans sa cellule, l’homme au masque de fer se remémore les circonstances malheureuses qui l’ont conduit en prison et exprime avec amertume sa désolation.

Votre texte reprendra certaines caractéristiques du texte d’Alexandre Dumas.

Voici quelques éléments de correction.

  • « Cinquantaine de ligne » 
  • Cohérence avec le sujet : « une fois dans sa cellule » donc personnage enfermé et seul, éventuellement, les mousquetaires sont encore cachés dans l’ombre et entendent son discours.
  • « Circonstances malheureuses » : soit les raisons de sa captivité ainsi que les événements qui l’ont conduit en prison (au moins trois minimum) : le fait d’être le jumeau du roi, la peur de celui-ci d’être détrôné, la tentative du masque de fer de prendre justement la place du roi …
  • « Exprime avec amertume sa désolation » : désespoir et amertume à l’idée de ne plus jamais pouvoir être dehors, d’être libre, d’être enfermé comme un animal, de ne plus être personne, de ne plus être respecté, d’être seul …
  • « certaines caractéristiques du texte de Dumas » :

– Temps du récit : imparfait et passé simple

– Modalisateurs

– Adverbes

– Comparaisons

– Présence de la nature

– Présence de dialogue

– Exclamatives, Interrogatives

– Réactions des autres personnages

  • Maîtrise de la langue : orthographe, syntaxe…

 

Exemple possible :

Voici un début de rédaction avec dans la marge l’identification de quelques critères qui étaient à utiliser.

Critères utilisés :

Début d’un exemple de récit :

Tps du récit

Nature

Modalisateur

Amertume

Circonstances

Désolation

Solitude

Comparaison

Métaphore

Exclamatives

 

 

 

 

 

Réaction

des autres

 

 

 

 

 

 

Le prisonnier s’arrêta au beau milieu de sa cellule, leva la tête et contempla encore au travers des barreaux de la minuscule et unique fenêtre le soleil couchant derrière la pluie et les éclairs qui zébraient le ciel. D’Artagnan et M. de Saint-Mars observaient le malheureux dont il ne voyait que le dos qui semblait s’affaisser sous le poids du désespoir. 

            – « Pourquoi ? Pourquoi Dieu m’a-t-il donné ce visage, cette naissance, ce frère … cette vie ? Pourquoi ? … Jamais je ne sens et jamais je ne sentirai le souffle de ce vent qui, libre dehors, fait valser les nuages à son gré. Enfant heureux vivant reclus à la campagne, je n’ai voulu être libre et vivre comme tout le monde que lorsqu’on m’a imposé cette double peau métallique…  Alors, j’ai voulu m’enfuir, alors j’ai tenté de prendre sa place… Je ne voulais pas de son pouvoir, de son argent, de ses femmes … je voulais simplement qu’il me comprenne … Toujours seul, toujours enfermé sans aucun quotidien de vie ordinaire, sans rien mis à part ces murs m’enfermant comme un pestiféré ! Un animal dangereux !

Entendant ces mots, Athos porta brusquement la main à son épée et fit un pas en direction de la cellule. Il ne supportait pas l’injustice faite à ce roi, mais Raoul les larmes aux yeux le retint…

 

A poursuivre …

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Des ebooks de méthodologie pour aller plus loin

Avec ces ebooks vous apprendrez la bonne méthode, pourrez travailler pas à pas sur des exemples, et étudier des corrigés d'épreuves précédentes.

Comment réussir son écrit d'invention pour le BAC ? Comment réussir  la question corpus et l'écrit d'invention  Comment faire un commentaire de texte pour le BAC de français Comment faire un commentaire de texte et la question corpus