Sujet BAC série L français 2016 – dissertation

 

l-francais-premiere-2016-metropole-sujet-officiel

 

Corrigé BAC série L français 2016 – dissertation

 

Plusieurs termes devaient tout particulièrement attirer votre attention.

 

Les écrivains peuvent-ils encore nous surprendre lorsqu’ils s’emparent d’un mythe souvent réécrit ?

 

L’enjeu du sujet est d’expliquer le rôle des réécritures.

 

Introduction

 

  • Vous pouviez partir de la définition des réécritures.
  • Faire le lien avec le sujet
  • En déduire la problématique possible : Quelles sont les fonctions des réécritures ?
  • Le plan rédigé : Dans un premier temps, nous expliquerons ce que sont les réécritures, puis dans un second temps, nous démontrerons que leur rôle est de surprendre. Enfin, dans une troisième partie, nous verrons les autres fonctions possibles des réécritures.

 

Développement

 

  1. Que sont les réécritures ?

    1. Le fait d’aborder des mythes qui fascinent.
       

      • Les mythes qui fascinent : de Dracula de Stoker à Twilight de Meyer, Oedipe, Antigone …
         
    2. Un appui sur le patrimoine commun, un appel à la mémoire de tous.
       

      • Appel à la mémoire de tous : les poètes de la Pléiade qui font allusion à la mythologie gréco-romaine. Le mythe du Carpe Diem d’Horace…
      • Héritage culturel commun : le mythe d’Œdipe par exemple, Sophocle, Cocteau.
           
    3. Une réflexion sur la notion humaine et sur la société.
       

      • Les réflexions sur la nature humaine, les comportements humains, sur la société…
        Le personnage de Robinson repris par Paul Valéry, Michel Tournier et Patrick Chamoiseau pour mener une réflexion sur les fonctions de l’écriture comme sauvegarde de l’humanité d’un être.
        Don Juan Tirso de Molina, Molière…
           
  2. Le rôle des réécriture est de surprendre

    1. Par modification du genre, du registre… :
       

      • Par exemple, par transposition : le poème « Sphinx » dans Les Trophées d’Heredia.
           
    2. Par l’enrichissement du sens :
         

      • La fable « le chêne et le roseau » de La Fontaine reprise par Anouilh.
           
    3. Par l’interprétation :
        

      • Le personnage ajouté d’Anubis dans l’œuvre de Cocteau, la pièce La Nuit de Valognes de Schmitt.
           
  3. Les autres fonctions possibles des réécritures.

    1. Rendre hommage.
        

      • Don Juan aux enfers de Baudelaire est un hommage au mythe de Don Juan.
          
    2. S’adapter à son temps, renouveler.
        

      • S’adapter à son temps : Antigone d’Anouilh qui fait réfléchir sur le devoir de résistance contre l’oppression, La Guerre de Troie n’aura pas lieu de Giraudoux.
          
    3. Transmettre un message universel.
        

      • Faire perdurer une morale : Esope et Phèdre ￿ La Fontaine → Anouilh.
          

 

Conclusion

 

  • Bilan des idées trouvées.
  • Ouverture : Vous pouviez ouvrir sur une autre question.

 

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Des ebooks de méthodologie pour aller plus loin

Avec ces ebooks vous apprendrez la bonne méthode, pourrez travailler pas à pas sur des exemples, et étudier des corrigés d'épreuves précédentes.

Comment réussir son écrit d'invention pour le BAC ? Comment réussir  la question corpus et l'écrit d'invention  Comment faire un commentaire de texte pour le BAC de français Comment faire un commentaire de texte et la question corpus