Sujet BAC série L français 2016 – question sur corpus

 

l-francais-premiere-2016-metropole-sujet-officiel

 

Corrigé BAC série L français 2016 – question sur corpus

 

Quelles sont les caractéristiques principales des sphinx dans les textes du corpus ?.

 

Eléments de réponse :

 

Il s’agissait de voir qu’au fur et à mesure des textes du corpus, les sphinx présentés étaient de plus en plus humains.

 

Texte A : Oedipe, Voltaire.
 

  • Portrait physique :  » Ce monstre à voix humaine, aigle, femme et lion ». v.12 (+ Double répétition du mot « monstre ») Cette énumération présente un portrait « affreux » du sphinx qui suscite la peur.

  • Caractère :
    « Furieux, à la rage, courroux » : Ces termes démontrent que le sphinx est un être colérique. « L’artifice, d’un sens embarrassé dans des mots captieux, avec art concertée, impénétrable » v.14,16,18 : Le sphinx possède une grande intelligence, il est calculateur et surtout faux.
     
    → Ce premier texte dresse donc un portrait négatif, monstrueux du sphinx.
     

Texte B : »Sphinx », Heredia.
 

  • Portrait physique : Les compléments du nom « des yeux d’or », « de la gorge », « du ventre » v.3 et la métaphore « La vierge aux ailes d’aigle et dont nul n’a joui. » v.4 montrent un portrait plus féminin et davantage mélioratif. En effet, l’effet produit sur celui qui aperçoit le sphinx est d’être « ébloui » v.5
  • Caractère : Toutefois, la créature se trouve toujours être dangereuse, car malgré une légère crainte de sa part vis-à-vis du héros qui est exprimée par l’impératif « N’approche pas « , elle le menace : « Viens donc ! (exclamative) Entre mes bras tes os vont se briser » v.11, « mes ongles dans ta chair … » v.12
     
    → Ce deuxième extrait présente un portrait un petit peu moins négatif, car le sphinx montre une faille.
     

Texte C : « Le Sphinx », Samain.

 

  • Portrait physique : de nombreuses expansions du nom dressent le portrait d’un sphinx immobile, qui s’apparenterait à une statue : « énorme et féminin, sa lèvre aux coins serrés, immobile, sa rigide paupière, ses pattes de pierre ».
  • Caractère : Ici, le lecteur n’est pas face à un sphinx qui effraie. La créature quasi éternelle « antique, dix mille ans ont passé, rien ne reste que lui (système restrictif),  accroupi sur l’amas des siècles révolus, éternité » (+ nombreuses références aux temps) est « seul[e] » v.1 et paraît sereine et en attente « fidèle, il songe, et semble attendre avec sérénité » v.12
     
    → Ce troisième texte offre un portrait plus positif d’un sphinx détaché de tout.
     

Texte D :La Machine infernale, Cocteau.
 

  • Portrait physique : Ici, nous avons affaire à une femme, les appellations  « Madame » le prouvent. l.13
  • Caractère : La créature s’approche de l’être humain. On relève le fait qu’elle ressente des émotions telles que la surprise et l’amertume avec diverses interrogatives et exclamatives « Oedipe ! Où est-il ? x2 » l.38, « l’imbécile » l.42 mais aussi grâce au connecteur logique « mais » l.23 et à la didascalie « avec un dernier regard de surprise vers Anubis » l.28
    Parallèlement, le sphinx est intelligent et calculateur, il manipule Oedipe. Les verbes au conditionnel et les connecteurs logiques expliquent ce qu’il ferait à Oedipe. Ceci permet ensuite à celui-ci de s’échapper en dépit des attentes réelles du sphinx : compter pour lui.
     
    → La particularité de ce portrait est que le sphinx présenté est très proche de l’humain.

 

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Des ebooks de méthodologie pour aller plus loin

Avec ces ebooks vous apprendrez la bonne méthode, pourrez travailler pas à pas sur des exemples, et étudier des corrigés d'épreuves précédentes.

Comment réussir son écrit d'invention pour le BAC ? Comment réussir  la question corpus et l'écrit d'invention  Comment faire un commentaire de texte pour le BAC de français Comment faire un commentaire de texte et la question corpus