gérer son stress avant l'examen

Le stress est initialement une réaction utile d’adaptation à l’environnement, visant à mobiliser ses ressources pour faire face aux évènements de façon adéquate. Mais quand le stress devient trop fort, il paralyse, génère des réactions inadaptées, voire contre-productives.

D’où l’intérêt de savoir réguler son stress des examens, pour qu’il devienne une énergie constructive au service de sa réussite.

 

Gérer son stress avant l’examen, c’est travailler avec méthode durant l’année

Comme un sportif, il s’agit de se préparer durant toute l’année. Certaines méthodes d’auto-coaching seront utiles à développer, comme apprendre à travailler avec méthode et efficacité, à gérer son temps, à trier l’information, à se faire des fiches pratiques utiles lors des révisions, etc. Si on sent que l’on maitrise la situation, le stress est bien moins important !

Apprendre une méthode de gestion du stress durant l’année Il sera plus aisé de gérer son stress durant les examens si l’on a fait preuve d’anticipation, c’est-à-dire apprendre à gérer son stress pendant des périodes « creuses » et ancrer en soi un réflexe de calme, activable en période de pression. Des méthodes de relaxation comme celles de la sophrologie peuvent être tout à fait utiles pour renforcer sa résistance au stress. Quand le stress devient pathologique et que les troubles anxieux perturbent les études, il est préférable de se faire aider par un professionnel formé aux thérapies comportementales et cognitives, particulièrement indiquées dans ce cas.

Développer sa concentration

Apprendre à se concentrer pleinement est non seulement utile pour mieux mémoriser, mais aussi pour débrancher un dialogue intérieur stressant : cela peut être facilité en se connectant à ses sensations corporelles, en étant pleinement présent et focalisé sur les actions que l’on effectue.

Organiser ses révisions à l’avance

Attendre les derniers jours pour travailler est le meilleur moyen de se mettre un stress maximal ! Même si certains sont plus efficaces avec «le coup d’adrénaline de dernière minute », alors que d’autres perdent au contraire leurs moyens devant une pression trop forte sans aucune marge d’anticipation possible, il n’en reste pas moins qu’une bonne régularité durant l’année paye, et qu’un peu ou beaucoup d’anticipation demeure une stratégie rentable sur la globalité des révisions.

Voir la suite :

II / Les semaines qui précèdent l’examen

III / Au moment de l’examen

 

Cet article a été écrit par Fabrice Guez et Anne-Carole Delhommeau, auteurs de l’ouvrage « Agir sur le stress au travail », Editions Nathan – Les Echos.fr.

i

 

 

Vous y trouverez de nombreuses méthodes 

pour gérer votre stress des examens !

 Les auteurs

Anne-Carole Delhommeau : consultante, psychosociologue, coach, elle favorise la croissance harmonieuse des hommes et des organisations, à travers la prévention des risques psychosociaux et la stimulation de l’innovation

Fabrice Guez : coach et sophrologue, fondateur de la Société Française de Prévention et de Gestion du Stress, réseau pluridisciplinaire mettant en œuvre des programmes de prévention et de bien-être

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailhttp://www.reviser-bac.fr/wp-content/uploads/2016/08/Fotolia_3787202_XS.jpghttp://www.reviser-bac.fr/wp-content/uploads/2016/08/Fotolia_3787202_XS-150x150.jpgVéronique SeignolSanté, gestion du stress
Le stress est initialement une réaction utile d’adaptation à l’environnement, visant à mobiliser ses ressources pour faire face aux évènements de façon adéquate. Mais quand le stress devient trop fort, il paralyse, génère des réactions inadaptées, voire contre-productives.D’où l’intérêt de savoir réguler son stress des examens, pour qu’il devienne...