La dialectique et la technique du dialogue chez Platon : le logos socratique, la maïeutique

 

Notion du BAC : La culture/Le langage

 

Introduction

 

Nous allons étudier dans le cadre de notre séquence, la culture, la dialectique et la technique du dialogue chez Platon. La dialectique se définit comme lart des questions et des réponses pratiqué par Socrate dans les dialogues de Platon de façon à faire accoucher les esprits des interlocuteurs du vide dont-ils sont pleins. Lironie socratique est à associer à la maïeutique. Socrate recherche lassentiment de linterlocuteur, lhomologia. Le cheminement vers la vérité est lent. Le temps du dialogue est celui du loisir de la pensée. La naissance philosophique est créée grâce au loisir de la pensée, ce nest pas sous le signe de lurgence que se pratiquent les dialogues. Le loisir est le fruit de la civilisation. Il y a un niveau de disposition matérielle, la pensée spéculative est possible. Socrate nest pas pressé de conclure, il y a beaucoup de détours. Il multiplie les exemples, le temps de la dialectique chez Platon soppose à Hegel ou encore à Aristote. Le temps de la pensée spéculative soppose au temps de la pensée agissante, ordonné aux affaires, à laction, la théoria soppose à la praxis. Dans un premier temps, nous étudierons lengagement socratique et limportance de la parole. Nous verrons ensuite le concept de dialectique.

 

Lengagement socratique, importance de la parole

 

La parole est une façon dagir, la parole est praxis au sens daction; celui qui offre son âme à Socrate subit presque un diagnostic, les rôles ne changent jamais, ils ne sont jamais changés. Socrate va délivrer son interlocuteur au sens maïeutique du terme, de ce quil porte en lui. Il va mettre à jour les pensées, létat de la pensée est lignorance. Nous savons que lignorance est inconsciente, celui qui se croit sage ne lest pas, nayant pas compris le sens de loracle de Delphes, mais que signifie Socrate est un sage? La Sophia est la compétence en un domaine précis, ici nous faisons référence à la sagesse socratique. Que signifie être un sage? Socrate examine ceux qui passent pour être des sages, il sagit dexercer sa compétence dans un domaine, technè, cela peut être, la technique, lart, la science. Cest la manière dont la pensée assure sa maîtrise, dans un domaine propre, la politique ou la rhétorique. Nous avons donc une référence à la technè dialectique, lart dialectique; la dialectique qualifie une certaine technè. Les questions de Socrate ont pour but de faire prendre conscience à son interlocuteur de sa propre incompétence. Les techniques ne se connaissent pas elles mêmes, elles ne savent pas se reconnaître. Aucune technique ne réfléchit sur sa propre opération, épistémè. Ainsi Socrate affirme aux juges quil a donné un sens à loracle, il affirme sa propre ignorance comme connaissance de soi, en terme de compétence dans un domaine. La connaissance de ses propres limites, « connais toi-toi même ». Tu es un homme, tu nes quun homme par opposition à lintrospection, sache que tu nes pas un Dieu.

 

Le concept de dialectique

    

Dans la pensée moderne, on privilégie lindividualité, les relations intersubjectives par opposition à la Grèce. Elle considère une réalité universelle. Ce qui est toujours exprimable par un terme universel, une réalité extérieure à la pensée, hors de ce qui en parle. Platon va poser la transcendance de cette réalité, lêtre vrai, leidos auquel se réfère le logos, ce nest pas ma personne, ni la tienne, ce sont deux êtres qui cherchent ensemble à voir, qui parlent dune même chose. Ils ne cherchent pas à se pénétrer comme dans la perspective moderne Platon ne parle jamais de cet être là dans ce quil a dindividuel. Ce qui importe cest-ce dont nous parlons. La chose dont on parle a besoin dun prédicat universel, valable pour tous, ce qui est valable à lun est valable à tous. Nous avons ainsi une parole dans le cadre du dialogue qui conduit Socrate et son interlocuteur à la vérité, léchange par le logos devient cathartique, il permet le passage de lignorance qui signore à lignorance qui se sait ignorante, la parole se dévoile comme cathartique car par elle, il y a libération de lignorance, les mots libèrent et nous conduisent à la vérité réfléchie; la pensée faisant retour sur elle-même souvre à la vérité et lignorance devient consciente de son ignorance. Ce travail est apparenté aux psychothérapies dans lesquelles le patient se libère des maux par les mots, lascension vers la libération est progressive. Nous voyons ainsi le philosophe par lintermédiaire de la maïeutique accoucher les esprits du vide dont-ils sont pleins. La philosophie prend ici tout son sens, elle est un chemin initiatique et cest la dialectique qui permet cette élévation.

 

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Un ebook de méthodologie pour aller plus loin

Avec cet ebook rédigé par un professeur de philosophie enseignant en Terminal, correcteur au BAC et examinateur à l'oral du BAC,  vous apprendrez la bonne méthode, pourrez travailler pas à pas sur des exemples, et étudier des corrigés d'épreuves précédentes.

comment faire une dissertation de philosophie pour le BAC