Le thème de la raison

 

Notion du BAC : La raison et le réel

 

Introduction   

 

Nous allons étudier, dans le cadre de la raison et du réel, le thème de la raison. Nous savons que la nature doit se plier à la raison pour être connue, la nature qui nest pas ordonnée peut devenir intelligible, cest une réalité en soi qui peut se modeler sur les catégories de lentendement. Les successeurs de Kant suppriment un terme, ils considèrent quil existe une adéquation entre lesprit et la nature, ils sexpriment par leur identité. Cest le réalisme de lidée, Hegel. Nous verrons dans un premier temps, la croyance en légalité naturelle des hommes et les représentants de cette doctrine. En second lieu, nous énumèrerons les cinq caractéristiques de la raison selon les rationalistes que lon retrouve chez Platon, Leibniz etc. nous analyserons en troisième point la crise de la raison, lexplication que lon peut donner afin de justifier une telle crise.

 

La croyance en légalité naturelle des hommes

 

Cest la thèse selon laquelle les hommes sont égaux par nature; le rationalisme comme morale affirme lautorité souveraine et universelle de la compétence de la raison. Tout ce qui nest pas rationnel nest pas raisonnable et tout ce qui nest pas raisonnable doit être supprimé. Le progrès de lhumanité est en liaison directe avec les lumières. Toute croyance est une superstition. Le projet consiste donc à organiser rationnellement lhumanité. On retrouve cette idée chez Condorcet. Nous retrouvons lidéologie de la révolution française. Comme théorie de la connaissance, elle présente un intérêt historique, le rationalisme dans ses conséquences morales et politiques exerce son emprise sur nos destinées individuelles et collectives.

   

Les cinq caractéristiques de la raison selon les rationalistes

    

Il existe une réalité suprasensible séparée du sensible constitutive de la raison suprême et immuable. La raison est donc perçue comme une faculté de transcender lexpérience par les idées, cest la faculté des idées chez Kant par exemple. En second lieu, nous dirons que cette réalité est la raison dêtre de toute réalité; elle devient principe explicatif de tout ce qui est réel dans les phénomènes eux-mêmes. En troisième lieu, la raison comme principe intelligible assure au monde son unité que la raison ressaisit derrière lapparence et la multiplicité. Expliquer rationnellement les phénomènes, cest donc les ramener à lunité systématique supra sensible seule apte à déterminer inconditionnellement la totalité de leur condition. La raison est donc un tissu des relations intelligibles qui donne la mesure de la vérité. En quatrième point, nous poserons que dès que le principe rationnel cesse dexclure la diversité, il induit sur lunivers lordre linéaire de perfection et de réalité. Une réalité quelconque ne tient son être que des principes rationnels. Le principe du parfait subordonne la science des phénomènes à la théologie. Il faut assigner à toute réalité un degré de perfection qui mesure sa perfection à une échelle des êtres, cest le principe linéaire des degrés de perfection des principes dune échelle des perfections. Enfin, le cinquième point nous amène à poser le principe rationnel comme raison dêtre, comme ratio essendi, ration cognoscendi.

    

La crise de la raison

   

Nous partirons de la rationalité de linnéité ou de la priori. La raison est le réservoir de connaissances comme un magasin didées innées. De Leibniz à Kant, nous avons une vue comme un système de règles formelles, cest-à-dire, un rationalisme de linnéité au rationalisme de la priori, au sens dun pouvoir structurant. Puis il y a une triple transformation. La raison est perçue comme un principe dynamique, actif par opposition à lentendement cartésien qui est confirmé dans lintuition des natures simples, il y a formalisation. Il y a enfin laïcalisation de la raison, elle nest plus définie par rapport à un entendement divin. Puis vient la diversification hiérarchisée des éléments; la raison ne se réduit plus aux seules lois de la raison. Logique, sa structure est plus complexe et comporte des degrés, par opposition à lintellectualisme Leibnizien. La raison doit sexercer dans lespace et dans le temps. Nous avons donc un principe logique, une permanence de la substance et une succession de la causalité. Il nous faut donc poser les formes spatio-temporelles et la raison comme pouvoir structurant. Il y a par conséquent une apriorité de la raison qui sont en fait les règles formelles de la raison. La faculté a priori des principes, par nature soppose aux vérités empiriques, cest le thème de léducation à la raison qui simpose. Le pouvoir de la raison est donc un souci majeur du rationalisme.

   

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Un ebook de méthodologie pour aller plus loin

Avec cet ebook rédigé par un professeur de philosophie enseignant en Terminal, correcteur au BAC et examinateur à l'oral du BAC,  vous apprendrez la bonne méthode, pourrez travailler pas à pas sur des exemples, et étudier des corrigés d'épreuves précédentes.

comment faire une dissertation de philosophie pour le BAC