L’ordre du coeur, un nouvel ordre de connaissance

 

Notion du BAC : La raison et le réel/La vérité

 

Introduction

 

Le philosophe critique la raison et pose lordre du cœur et sa logique, « le cœur a des raisons que la raison elle-même ignore ». Le cœur a une rationalité, il est une partie de la raison, la partie intuitive. La raison est perçue comme raisonnement discursif, en acte, il considère les principes rationnels en eux-mêmes. Les premiers principes sont toutes les connaissances indémontrables qui permettent les démonstrations. Le mouvement, le nombre sont des connaissances rationnelles. Le cœur renvoie à loriginaire de la raison qui échappe à la raison en quelque sorte, mais que tous les rationalistes ne reconnaissent pas comme étant des données. On peut imaginer une notion déductive de la raison, cest-à-dire, la raison qui construit sa propre structure à partir des éléments les plus simples comme le fait Descartes qui pense que lon peut en portant des éléments les plus simples aller jusquaux éléments les plus complexes sans quils soient déductifs. Les philosophies déductives admettent un principe lui-même non déduit. Chez Leibniz, le principe est le suivant, rien nest sans raison, tout a sa raison suffisante, en dehors de ce principe, tout à une conséquence. Ce principe est a priori, in déductible il existe avant toute pensée, tout raisonnement, toute expérience.
  
  
  

Pascal dans sa notion de cœur montre quil y a un noyau indéductible dans la raison. Il insiste sur le côté faible, impuissant de la raison et la critique pour montrer que ceux qui sappuient uniquement sur la raison aboutissent à un dogmatisme donc il faut montrer linsuffisance radicale de la raison qui est polymorphe, multiple. Cela ne doit pas aboutir à un rejet de la raison mais, il faut la limiter. Ainsi Nietzsche disait, « comment la raison triomphe delle-même, cest le problème intime de Pascal ». La raison est aveugle de ses faiblesses, il faut lui montrer, elle en sortira plus grande. Les faiblesses de la raison sont et peuvent être classées en trois catégories, la raison présuppose dans toutes les démarches des principes or, ces principes, la raison ne les a pas acquis par le raisonnement, elle les a tout simplement donnés par sentiment ou par le cœur. Pascal se range du coté des philosophies de lintuition contre un formalisme radical qui pourrait et voudrait dire que tout est démontrable. La raison est une faculté qui nest pas ferme, elle est flexible à tout, réceptive mais surtout plastique, capable de démontrer nimporte quoi, à cela Pascal répond, la raison nest pas une faculté sûre, soumise à des forces plus puissantes quelle, comme la volonté, limagination, les passions qui imposent des raisonnements à la raison, pour toutes ces raisons, cette faculté nest pas fiable.Pascal reconnaît l’existence d’un autre domaine : un monde métaphysique où lesquestions restent sans réponse. Descartes, lui, ne reconnaît que le monde de la Descartes ne connaît que le monde de la raison. Pascal reconnaît un autre monde, un monde métaphysique. Descartes démontre la preuve de l’existence de Dieu tandis que Pascal en fait l’objet d’un pari. Pour prouver l’existence Descartes fait une démonstration comme en mathématique. Il expose raisonnement et conclut par ce qu’il fallait démontrer. Pascal, lui, parie sur l’existence de Dieu. Descartes est certain de l’existence de Dieu tandis que Pascal non. Descartes prouve l’existence de Dieu de manière scientifique tandis que Pascal non. Chez Pascal, il n’y a pas de certitude. Il faut parier. Notre raison ne nous permet pas de trancher la question de l’existence de Dieu. Nous ne pouvons pas reprocher aux chrétiens de ne pas la démontrer car ils affirment eux-mêmes que leur croyance échappe à la raison. Mais nous ne pouvons pas rester dans le doute : il faut parier pour ou contre.   

 

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Un ebook de méthodologie pour aller plus loin

Avec cet ebook rédigé par un professeur de philosophie enseignant en Terminal, correcteur au BAC et examinateur à l'oral du BAC,  vous apprendrez la bonne méthode, pourrez travailler pas à pas sur des exemples, et étudier des corrigés d'épreuves précédentes.

comment faire une dissertation de philosophie pour le BAC