Sujet écriture d’invention BAC L 2013 de Français

Vous réécrirez les huit premières lignes du texte de Paul Valéry (texte B) en inventant un récit à la première ou à la troisième personne, qui complète, qui développe ou qui prolonge les images et les idées fragmentaires de cette « histoire brisée ».

Eléments de correction écriture d’invention BAC L 2013 de Français – Réécriture d’un texte de Paul Valéry 

          Voici quelques éléments de correction.

Pour ce sujet, plusieurs éléments étaient à prendre en compte et les critères à respecter en découlaient.

– « récit » : suppose une narration, donc l’utilisation des temps du récit, de verbes d’action, d’une progression logique dans les événements.

– Enonciation : « je » ou « il »

– « qui complète, développe, prolonge »/ « idées fragmentaires » : Ceci implique des ajouts, des explications… ayant pour points de départ plusieurs mots ou formules « fragmentaires ».

Plusieurs idées peuvent être avancées, en voici quelques exemples :

            → « Robinson »  : rappel de ce qui est arrivé, le naufrage…

            → « Solitude » : le fait de rester plusieurs jours sans parler…

            → « Conservation » : la nécessité de pêcher, de fabriquer des pièges, de rechercher une source                                                            d’eau potable…

            → « Temps vide » :     – activités identiques chaque jour, sans aucun intérêt intellectuel : pêcher,                                                              manger, dormir…

                                               – aucune notion du temps qui passe, cela semble interminable…

            → « de perdre tout langage » : le fait de rester sans parler, de se mettre à parler par onomatopées, grognements puisque personne à qui parler, ou alors se mettre à parler aux arbre, ou seul, à soi-même. Dans les deux cas, la folie est proche.

            → « lutte » : le personnage peut s’astreindre à faire fonctionner son intellect, sa mémoire. Il peut se remémorer des souvenirs, des promenades sur le pont de Londres, la foule à l’entrée de l’opéra, l’intérieur des théâtres, les rues au travers desquelles il se promenait, ou dans lesquels il avait ses commerces préférés…

Ces actes de mémoire sont sources de souffrance car ils permettent une prise de conscience de tout ce qui a été perdu et ne sera jamais retrouvé. // « Tragédie« 

→ Bien sûr, il ne fallait pas oublier l’enjeu du corpus : l’écriture. Vous pouviez donc l’inclure dans nombre d’actions du personnage.

            « Je m’appelle Robinson, et je suis seul, complètement seul. Je naviguais sur le Virginie et fit naufrage sur cette île. Les premiers temps furent difficiles. Il me fallut d’abord trouver une source d’eau potable et ramasser… »

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Des ebooks de méthodologie pour aller plus loin

Avec ces ebooks vous apprendrez la bonne méthode, pourrez travailler pas à pas sur des exemples, et étudier des corrigés d'épreuves précédentes.

Comment réussir son écrit d'invention pour le BAC ? Comment réussir  la question corpus et l'écrit d'invention  Comment faire un commentaire de texte pour le BAC de français Comment faire un commentaire de texte et la question corpus