objet d’étude 1ère : le personnage de roman

Qu’est-ce qu’un personnage ?

C’est un être fictif, inventé.
Le personnage n’existe pas que dans le roman, il existe aussi au théâtre. C’est un être inventé par l’auteur.

L’évolution de la notion de personnage :

  • Au Moyen Age, le personnage représentait un modèle pour la société. C’était bien souvent, un chevalier qui servait de modèle pour la société car il devait représenter des valeurs telles que le courage ou la témérité.
  • A partir du XVIIe siècle, le personnage s’épaissit d’une dimension psychologique. On cite La Princesse de Clèves qui met en scène une héroïne qui caractérise la vertu.
  • Au XVIIIe siècle, le personnage est utilisé comme outil, il sert, par exemple pour représenter une philosophie. Ex : Candide, personnage éponyme de Voltaire qui illustre l’Optimisme.
  • Au XIXe siècle, le personnage est le reflet du mal du siècle chez les Romantiques, la représentation d’une classe sociale ou d’un type humain pour les Naturalistes et les Réalistes. Ex : Gervaise symbolise le monde ouvrier, le père Goriot représente la paternité …
  • Au XXe siècle, le personnage du Nouveau Roman est déconstruit. Il ne possède plus d’identité, plus de personnalité décrite.

Les fonctions du personnage :

  • Fonction narrative : le personnage est un outil. Il est utilisé pour construire l’histoire. Il peut être personnage principal, adjuvant …
  • Fonction philosophique : le personnage représente une philosophie.
  • Fonction psychologique : le personnage caractérise un type humain, un trait de caractère humain.
  • Fonction sociologique : le personnage symbolise une classe sociale.

Héros ou anti-héros ?

Le héros est le personnage qui possède des caractéristiques exceptionnelles et/ou qui réalise des exploits.

L’anti-héros est un personnage banal, sans caractéristiques particulières et qui ne réalise rien d’exceptionnel.

Attention donc à la confusion, l’anti-héros n’est pas forcément un personnage mauvais.

Ex : Voldemort est un héros. Il possède des pouvoirs exceptionnels même si c’est le « méchant ».

 

 

 

 

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Des ebooks de méthodologie pour aller plus loin

Avec ces ebooks vous apprendrez la bonne méthode, pourrez travailler pas à pas sur des exemples, et étudier des corrigés d'épreuves précédentes.

Comment réussir son écrit d'invention pour le BAC ? Comment réussir  la question corpus et l'écrit d'invention  Comment faire un commentaire de texte pour le BAC de français Comment faire un commentaire de texte et la question corpus