Sujet de l’analyse d’un document en histoire

La politique nazie d’asservissement et d’extermination

Après avoir situé le document dans son contextemontrez son apport pour la connaissance de la politique nazie d’asservissement et d’extermination.

 

discours d'Himmler devant des dignitaires nazis

 

Corrigé de l’analyse d’un document en histoire – politique nazie

Cet extrait d’un discours d’Himmler, proche collaborateur d’Hitler, entré au NSDAP dès 1923 et nommé à la tête des SS, est l’illustration même  de la politique  menée par le IIIème Reich vis-à-vis des populations européennes dominées . Himmler  coordonne répression politique et ici, dans le texte, politique de purification dans l’Europe sous domination nazie .

Pourquoi et comment la machine nazie a-t-elle pensé et mis en place asservissement et extermination ?

 

Ne pas oublier de se servir d’éléments du texte.

 

I La  situation de l’Europe en 1943

 

  • à partir de septembre 1939 : déclenchement de la guerre ( occupation de la France, de la Pologne par exemple) + pillage de l’Europe au service de l’Allemagne
  • Le discours est d’ailleurs fait dans une ville polonaise devant des hauts responsables nazis.
  • rupture du pacte germano-soviétique en 1941 + attaque de l’URSS ( paragraphe 1) : les territoires de l’Est doivent être colonisés au nom de l’ « espace vital »
  • à partir de 1943, le STO réquisitionne la main d’œuvre nécessaire à l’industrie allemande .

 

Ainsi, une Europe totalement sous domination nazie  et la volonté d’y instaurer pour mille ans un « ordre nouveau » .

Comment Hitler compte t-il instaurer cet  « ordre nouveau » ?

 

II Une politique très précise d’asservissement et d’extermination en fonction du projet hitlérien «  d’impérialisme naturel »

 

  • théorie d’une « lutte universelle pour la vie » où seuls les plus forts survivent

– notion de « race », de « sang » (premières lignes du premier paragraphe).

  • asservissement et mépris sans borne de « l’humanité slave » considérée comme peuplée  de sous-hommes ( paragraphe 1), sort très pénible réservé aux prisonniers de guerre soviétiques, utilisation de la  main d’œuvre pour le travail et l’équipement de l’Allemagne. Recours à des pratiques  proches du « trafic d’esclaves ».
  • extermination des Juifs , les plus impurs:        « volonté de purification de l’Europe »       ( paragraphe 2) par une solution radicale : la mort ( dernière phrase du 2ème paragraphe)
    • antisémitisme au cœur de l’idéologie hitlérienne
    • exclusion des juifs de la communauté ( décret Nacht und Nebel, aryanisation, déportation…)
    • les étapes de l’extermination : ghettos en Pologne, Einsatzgruppen en URSS, solution finale, mort industrielle dans les camps )
  • les Tziganes sont perçus comme une « race hybride » : ils sont considérés  comme « asociaux » : travail forcé et stérilisation.

 

Ainsi , aux yeux d’Himmler et à travers ce document,  l’Allemagne peuplée d’Allemands « au sang pur », est le seul Etat  qui a le droit d’exercer sa domination sur l’Europe et les populations européennes . Des populations qui sont traitées de façon différente selon leur  « sang ». On  voit donc  dans cet extrait, précieux pour l’historien , la  très nette hiérarchie et la scrupuleuse classification établies par les Nazis ! Traitement privilégié pour les Nordiques , réduction en esclavage pour les autres, voire même l’extermination  pour certains d’entre eux.

 

Partagez

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail